Macron et l’absentéisme dans la fonction publique

bien-être en collectivités
MINOLTA DIGITAL CAMERA

Macron s’attaque à l’absentéisme dans la Fonction Publique 

article publié sur le site www.lci.fr le 18 juillet par Vincent Michelon et qui s’intitule « Absentéisme dans la Fonction Publique Territoriale: de quoi parle Emmanuel Macron ? »

Nous sommes lundi 17 juillet, Emmanuel Macron au Senat commence par saluer l’assemblée en rendant hommage à aux élus locaux et à leurs administrations. Une précaution du Président avant d’exposer son projet de réduction du nombre d’élus dans les assemblées locales et celui de réforme du statut dans la fonction publique territoriale.

Le chef de l’Etat a notamment pointé du doigt l’absentéisme des agents de la fonction publique territoriale qui serait plus élevé que dans le reste de la fonction publique.

Il déclare ainsi : »Les heures travaillées ne sont pas totalement en conformité avec ce qui est prévu pour l’ensemble de la fonction publique ou le cadre privé. Nous devons mettre fin à cette situation. C’est insupportable pour nos concitoyens qui ne sont pas fonctionnaires territoriaux, et cela ne rend pas service à la fonction publique territoriale ».

Emmanuel Macron faisait en fait référence au rapport de la cour des Comptes d’octobre 2016. Dans ce rapport* était notamment mentionné, le manque de respect de la durée réglementaire de 1607 heures par an (35h par semaine, 25 jours de congés, 8 jours fériés et 104 jours de repos hebdomadaire). Le travail effectif moyen étant estimé à 1562 heures par an dans la FPT, seulement 20% des collectivités étant alignées sur la durée réglementaire.

*ce rapport s’appuyait sur un échantillon de 103 collectivités

Le rapport expliquait alors que cet absentéisme était notamment dû à des congés accordés de manière discrétionnaire lors de pont, de fêtes locales… Le coût de cet absentéisme est alors évalué à 1961 euros par an et par agent et le taux d’absentéisme compris entre 10 et 13%

Afin de pallier à cet absentéisme, le gouvernement a annoncé début juillet le rétablissement du jour de carence afin de réduire les arrêts maladies de courte durée.. La Cour des Comptes recommandait même dans son rapport la suppression  de la disposition autorisant les collectivités à conserver un temps de travail inférieur à la durée réglementaire avec « une modulation des concours financiers » de l’Etat aux collectivités qui ne respectent pas cette durée.

Par ailleurs, la Cour des Comptes soulignait que les raisons structurelles de l’absentéisme dans la Fonction Publique Territoriale étaient:

  • le taux de féminisation supérieur à la moyenne de l’ensemble des fonctionnaires (d’où un nombre accu de congés maternité)
  • l’âge moyen plus élevé des agents
  • la part importante de fonctionnaires de catégorie C dont les métiers sont plus exposés à la pénibilité

 

 

 

Laisser un commentaire