Bien-Être au travail : baromètre Edenred-Ipsos 2016

bien-être

Edenred-Ipsos vient de publier son baromètre 2016 sur le bien-être au travail des salariés.

Cette année, l’échantillon interrogé est de 14000 salariés venant de 15 pays différents.

Les premiers constats:
  • 7 salariés sur 10 sont satisfaits de leur bien-être au travail
  • 4 profils de pays se distinguent selon leur appréciation du bien-être au travail
  • Le développement des compétenceùs est la politique RH qui a le plus grand impact sur le bien-être au travail
  • 67% des français affichent des résultats positifs en termes de bien-être au travail
3 piliers ont été identifiés par le baromètre regroupant les 10 items composites du bien-être au travail:
  • le cadre de travail (équilibre vie privée/vie pro; la prescription du travail; l’environnement socioéconomique)
  • l’attention (soutien et reconnaissance; évolution de carrière; développement des compétences)
  • l’émotion (sens du travail, intérêt pour le travail…)
Les résultats:
  • 71% des salariés affichent des scores positifs sur le bien-être au travail (Les indiens semblent les plus en satisfaction avec 90% de résultats positifs et les japonnais sembles les moins satisfaits avec 44% de résultats positifs); derrière l’Inde, on retrouve les pays d’amérique Latine puis l’Europe et enfin le Japon)
Sur les 4 profils de pays
  • Le Japon, la Turquie, la Chine, l’Italie et la Pologne : le bien-être des salariés y est caractérisé par des scores plus élevés sur les items liés au CADRE DE TRAVAIL (leur équipement, la clarté des missions ou encore l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle).
    • L’Inde, le Mexique, le Brésil et le Chili, qui affichent les scores les plus élevés sur tous les items du bien-être au travail et en particulier les plus positifs sur l’ÉMOTION (le plaisir à venir travailler le matin, l’intérêt pour son travail ou son aspect stimulant, la confiance dans son avenir professionnel).
    • L’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis : les résultats sur les trois piliers du bien-être au travail sont plus équilibrés mais caractérisés néanmoins par un DEFICIT D’ÉMOTION.
    • La Belgique, la France et l’Allemagne qui, comme dans le profil précédent, se caractérisent par un meilleur équilibre des trois piliers, avec néanmoins un DEFICIT D’ATTENTION (considération de la part de leur hiérarchie, gestion des compétences).
pour en savoir plus consulter le communiqué de presse d’Edenred IPSOS
pour savoir dans quel pilier vous vous situez (cadre de travail, émotion ou attention) consulter l’infographie réalisée par Edenred IPSOS

Laisser un commentaire