Dispersion, menace pour la qualité de vie au travail ?

dispersion

Dispersion, menace pour la qualité de vie au travail ?

Article paru dans les Grands Dossiers des Sciences Humaines N°36 (septembre-octobre-novembre), écrit par Caroline Datchary, Maître de conférence en sociologie à l’université Toulouse-II, intitulé “Survivre à la dispersion”

La dispersion est bien souvent générée par les nouvelles technologies, sources de “surcharges informationnelles” mais aussi par l’organisation du travail.

Cette dispersion affecte à la fois les conditions de travail et la santé des collaborateurs déjà soumis à un environnement en constante évolution.

Les plus expérimentés se sont adaptés en développant notamment des boucliers anti-dispersion. Les moins initiés sont confrontés à des risques non négligeables comme la surcharge de travail, la charge émotionnelle ou dysphorie “ce sont les périodes d’excitation intense auxquelles succèdent des moments d’abbatement profond”.

Ce “travail invisible” pour contrecarrer, amenuiser les facteurs de dispersion, nécessite une compensation inhérente au besoin de justice distributive.

Outre les remèdes pour s’auto-gérer (coaching, formation etc.), une analyse fine des causes profondes de la dispersion issues du système organisationnel permettrait d’endiguer le phénomène.

Laisser un commentaire