Google: la robotisation du recrutement

google, robotisation du recrutement

Recruter par des robots !!!

Article publié sur le site lefigaro.fr, le 19 mai 2014 par Quentin Périnel.

Elles font rêver tout les jeunes qui viennent de sortir de leurs études et pourtant, il est difficile d’y rentrer : Google, Amazon, Apple… ces entreprises recoivent chaque semaine plus de 75000 CV. Il est impossible pour un service de ressources humaines de traiter autant de candidature par semaine. Comment alors faire pour ne pas rater la perle rare ?

Ces entreprises utilisent toutes désormais un robot (un ATS : Applicant Tracking System). Notre CV est donc lu d’abord par un robot avant d’atterir dans les mains d’un recruteur. L’ATS est capable de lire 75% des candidatures et est utilisé dans 95% des grosses entreprises et 50% des PME.

Ces systèmes sont fiables, il permettent de classer les candidats via un système de mots-clés, comme les compétences, le type de poste désiré…

Il faut donc à la fois écrire son CV pour satisfaire le robot mais également pour séduire le recruteur. Il ne s’agit pas de faire une liste à la Prévert de ses compétences pour plaire aux robots puisque le recruteur qui recevra votre candidature sur son bureau n’y comprendra rien.

Certaines personnes ont réussi à contourner leur problème en inscrivant en police blanche sur fond blanc, tout un tas de compétences, diplômes et expériences professionnelles fictives de manière à être repéré par le système informatique.

Le risque de ces systèmes de recrutement, c’est qu’il ne se penche que sur les compétences et non sur l’humain qui se cache derrière, les candidats risquent au final de ne pas adhérer aux valeurs de l’entreprise : les erreurs de recrutement sont donc fréquentes et coûtent cher aux entreprises

Conscientes de ce problème les développeurs de ces systèmes sont en train de travailler à l’intégration d’une dimension humaine dans le logiciel. En effet, le recrutement participatif explose, il permet à tout employés de recommander des candidats à leurs entreprise et ainsi favoriser la diversité des profils. d’autres comme Pôle Emploi vont plus loi en supprimant les CV du processus de recrutement afin de se pencher en priorité sur l’humain.

 

 

 

 

Laisser un commentaire