La Redoute: les horaires que l’on redoute!

La Redoute: les horaires que l’on redoute!

Paru le Mardi 9 octobre 2015 sur le site lexpress.fr, l’article intitulé «  Les salariés du soir tirés au sort chez La Redoute? » d’Alexia Eychenne porte sur un problème de réorganisation des horaires que subit un site de la célèbre enseigne française de vente à distance, La Redoute.

Si votre employeur vous annonce qu’il va changer vos horaires ? Comment réagiriez-vous ? C’est une question qui se pose chez les salariés d’un site de logistique de La Redoute. En effet, la direction de La Redoute veut réorganiser le site de Wattrelos (département du Nord) en créant deux équipes de travail, une du matin et une du soir, afin de livrer les colis commandés sur internet jusqu’à 20 heure dès le lendemain.

Mais, pour ce faire, La Redoute aurait souhaité que la moitié des employés de ce site se porte volontaire pour travailler jusqu’à 21 heure 20. Et bien évidemment, les salariés ne se bousculent pas au portillon pour s’inscrire sur la liste. En effet, pour l’instant il n’y aurait qu’une trentaine de volontaire pour travailler le soir, alors que l’entreprise en souhaiterait cinq fois plus la semaine et au moins trois fois plus le week-end.

C’est pourquoi, d’après la CGT, la direction de La Redoute aurait émis l’idée de mettre en place un tirage au sort pour désigner les salariés qui travailleront le soir. Mais la direction insiste sur le fait que ce n’est qu’une idée parmi d’autres. En effet, pour l’instant, rien n’est décidé quant à la manière de procéder à cette réorganisation (incitation financière, obligation, tirage au sort….).

Cette histoire ne nous intéresse pas tant pour le bruit qu’elle fait que pour les thèmes des horaires décalés d’une part, et celui de l’annonce d’une réorganisation d’autre part.

En effet, le cas de La Redoute nous permet de constater à quel point les horaires atypiques, les décalés, les antisociaux ne sont désirables que pour le monde du travail. Mais l’Homme dans tout cela ? N’est-ce pas le travail qui doit servir l’Homme, et pas le contraire ? Et les horaires décalés, sont-elles supportables dans le temps ?

Deuxièmement, cette histoire nous permet de constater à quel point la façon d’annoncer une réorganisation à son importance. En effet, le fait que la presse nationale s’est emparée de l’affaire (alors que l’on est pas en été!) ne montre t-il pas l’échec dans la communication de cette réorganisation ? De plus, ne peut-on pas considérer comme une erreur (de débutant) le fait d’annoncer une réorganisation sans avoir clairement définis la procédure pour la mettre en place ? Et l’absence de procédure, qui fragilise évidement l’annonce, ne permet-il pas de laisser la porte ouverte à des arguments discréditant cette réorganisation ? Et, en passant, si La Redoute avait tout misé sur le volontariat, cela ne montrerait-il pas la méconnaissance de la direction envers ses employés ? Quant à la fuite d’ersatz d’idée, n’est-ce pas anxiogène pour les salariés? Imaginer un cuisinier, devant une dinde encore vivante, se demandant à voix haute, comment il va la cuisiner? A 100 ou à 200°C? N’est-ce pas évident qu’elle parte en courant? Sans parler de l’absurdité d’organiser au hasard la vie de ses salariés. Demain, tu termineras à pile, 14 heure, face, 21 heure 20 !

En bref, cette annonce chaotique, ne compliquera-t-elle pas l’adhésion des employés dans cette réorganisation ? Et par conséquent, cela ne restreindra-t-il pas la façon dont la direction pourra procéder dorénavant? Enfin, selon vous, suite à cette annonce, l’engagement des salariés, n’est-il pas déjà impacté actuellement ?

Pour réagir sur notre forum, cliquer ici en ce qui concerne les horaires décalés et ici concernant l’annonce d’une réorganisation en entreprise.

Laisser un commentaire