Le choix du fournisseur : facteur essentiel d’une production durable

Publié le 1 décembre 2015 par Gwenaelle Oruezabala sur Theconversation.com, l’article est intitulé “Rien ne sert de produire responsable, il faut acheter durable”

 

“Dans quelle mesure des produits affichés comme “verts”, “écologiques” ou encore “respectueux de l’environnement” relèvent-ils réellement d’une démarche de production responsable ?”

 

g          Le producteur responsable est celui qui, rentable, produit un bien utile à la société de manière respectueuse de l’environnement et du bien-être de ses salariés. Par exemple, un producteur de batteries rechargeables, parce qu’il permet de réduire la consommation d’énergie et la production de déchets, peut se prétendre responsable.

Pour autant, cela ne signifie pas que le bien qu’il vend soit durable. En effet, un bien est dit durable si l’ensemble de son processus de production est respectueux de l’environnement et des droits de l’homme.

 

g          Dès lors, un producteur responsable qui souhaite proposer des biens durables ne peut traiter qu’avec des fournisseurs responsables. Une telle exigence se répercute nécessairement sur les coûts de production : consommations intermédiaires plus chères, audits des fournisseurs… Notre producteur de batteries a ainsi beaucoup à faire : il utilise du graphite, matière première dont l’épuisement est annoncé pour 2062 et qui provient à 80% de Chine.

 

g           La responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise intègre donc le choix de ses fournisseurs. Une telle démarche risque d’aboutir à une augmentation des coûts de production à court terme mais donne l’impulsion d’une transition énergétique et sociale systémique.

 

Voir l’article sur theconversation.com

Laisser un commentaire