Les défauts des français au travail

Les défauts des français au travail

Article publié sur le quotidien Direct Matin faisant suite à un sondage CSA et qui s’intitule “Ces défauts gênants au travail”.

Jeudi 13 octobre, c’est la fête des entreprises et c’est  l’occasion pour l’institut CSA de se pencher sur les français au travail et surtout ce qu’il ne supporte pas au travail.

Le manque d’hygiène, arrive en tête du classement recueillant 29% des votes, les français ne supportent pas de côtoyer un confrère sale ou malodorant. Ce défaut est principalement cité par les femmes à hauteur de 33% et les 50-64 ans, à hauteur de 35%. L’auteur de l’étude n’est n’est pas surpris par ces résultats en expliquant que: “La question de l’hygiène devient importante dès lors que l’on partage un open-space sur son lieu de travail, on est aujourd’hui bien plus dans la promiscuité et proximité qu’auparavant.

Deuxième défaut cité, la fainéantise recueillant 25% des votes et principalement cité par les 25-34 ans à hauteur de 32%. En effet, les 15-24 ans sont considérés comme une population active, “plus motivé et investie”, il considèrent qu’un tire-au-flanc va ralentir l’équipe par son manque d’investissement.

Troisième défaut, le fayotage cité par 18% des sondés et particulièrement par les hommes qui sont 21% à le considérer comme le pire défaut dans l’entreprise. A l’inverse, les plus tolérants sont les 18-24 ans chez qui ce défaut ne récolte que 11% des suffrages.

Voici donc en récapitulatif, les 3 défauts qui dérangent le plus au travail: Hygiène, Fainéantise,  Fayotage.

Loin derrière sont cités l’indiscrétion (7%) mais aussi être bruyant, bavard ou même râleur, qui récolte moins de 10% des votes.

L’auteur de l’étude explique que c’est la vie en open-space qui a eu un impact: “les salariés sont dans l’échange dans le versant professionnel mais aussi du côté privé où l’équipe devient un collectif avec ses moments de partage”.

 

Laisser un commentaire