Projet FABER: lutter contre les RPS chez les encadrants de proximité

handicap

Projet FABER ou comment lutter contre les RPS chez les encadrants de proximité

Il a d’abord fallu rassembler un certain nombre d’informations sur les caractéristiques de cette population souvent qualifiée de “protéiforme”

La deuxième phase a consisté à mettre en place un cluster social avec les professionnels concernés afin de créer des solutions visant l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail.

Cette étude a donc fait l’objet d’un rapport consultable ici qui a trouvé écho auprès de la Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) qui dans un souci d’amélioration continue a rendu accessible ce rapport à l’ensemble des collectivités.

Ces éléments visent autant la prévention des risques psychosociaux que l’amélioration de la Qualité de Vie au Travail.

Parmi les outils présentés dans le rapport on retrouve :

  • Le “Passe-muraille” qui s’adresse aux encadrants intermédiaires travaillant à distance et qui n’étaient pas en contact régulier avec leurs équipes. Cet outil permet de mettre l’encadrant en immersion ponctuelle d’une demi-journée afin de comprendre les contraintes des salariés qu’ils managent et ainsi briser leur isolement.
  • Le tableau de créativité permet quant à lui de libérer la parole et d’échanger autour des problèmes organisationnels via des post-it et ainsi élaborer des solutions.

D’autres outils sont également disponibles afin de prévenir les risques psychosociaux et améliorer la Qualité de Vie au Travail comme l’IBET qui s’appuie sur un référentiel de vigilance managériale

Laisser un commentaire