Syndicats et RSE, un bon ménage ?

Syndicats et RSE, un bon ménage ?

Article publié le 30 novembre par Philippe Germain sur le site www.mediaterre.org et qui s’intitule « RSE : quel rôle pour les syndicats ? »

On parle d’eux plus souvent lors des grèves et manifestations, mais les syndicats jouent aussi un rôle dans la conception et le déploiement des politiques RSE, en tant qu’experts des conditions de travail et du dialogue social.

Les syndicats étaient, au départ, réticents à s’engager dans la RSE, qu’ils considéraient comme du green- ou social-washing. En effet, les premières chartes et mesures RSE leur inspiraient plus de méfiance qu’autre chose, soucieux du fait que les préoccupations environnementales pouvaient peser sur l’emploi de par les contraintes qu’elles comportaient. Mais depuis que certaines études ont établi les liens entre RSE, levier de compétitivité, de productivité et améliorations des conditions de travail, les syndicats se repositionnent sur ces sujets.

La CGT a même publié un document d’orientation sur la RSE, y voyant une opportunité de « production de droit social par l’institutionnalisation de la RSE » dans un contexte où les médias parlent beaucoup de l’irresponsabilité financière, environnementale et sanitaire des entreprises. Les entreprises n’étant pas très promptes au dialogue et à la confiance réciproque.

L’exemple de SFR

Lors du rachat de SFR par Numéricable, alors que Patrick Drahi avait annoncé qu’il n’y aurait aucun licenciement, 1200 postes ont été supprimés poussant les salariés à des départs contraints.

Au final, les syndicats ont acté le plan de licenciement au regard des difficultés économiques de l’entreprise, ce dernier portait au final sur 5000 suppressions pour l’année 2016. Les syndicats savaient en effet où l’intérêt général et celui de l’entreprise se situer. Rappelons que les IRP ont pour mission de veiller sur les conditions de travail des salariés restant. Ils sont les garants de politiques RSE veillant à l’organisation des taches, l’environnement de travail, les cadences de production.

La défense de l’environnement de travail et les valeurs portées par une identité est une politique RSE. Le syndicats peuvent devenir le fer de lance des politiques RSE de par leur statut, leur expérience et peuvent protéger les salariés mais aussi l’employeur de possibles dérives.

Pour accéder à l’article sur mediaterre.org, cliquez ici

Syndicats, à bons entendeurs !!!

Laisser un commentaire