Travail de nuit et pénibilité

Travail de nuit : comment prévenir la pénibilité ?

Article paru le 10 novembre 2014, sur le site MiroirSocial.com, intituléLe travail avec horaires décalés et principalement le travail de nuit accélère le vieillissement cognitif”

Alors que le nouveau dispositif de prévention de la pénibilité a pris effet le 1er janvier 2015, une étude publiée dans la revue médicale Occupational and Environmental Medicine met au jour les impacts négatifs du travail de nuit sur la santé au travail.

Les horaires décalés bouleversent notre rythme biologique. Prolongés sur une période longue de 10 ans et plus, les capacités cognitives déclinent alors plus vite que la moyenne.

Comme le souligne l’article paru dans le Sciences Humaines de novembre 2014, le travail de nuit accroît notamment les déséquilibres nutritionnels, les troubles digestifs & du sommeil, les maladies cardiovasculaires.

Des solutions existent pour contrer ce facteur de risque comme bénéficier d’une surveillance médicale renforcée et d’horaires plus favorables au sommeil. La deuxième solution apparaît moins réaliste car certains métiers comme infirmier, pilote, obéissent aux contingences extérieures aux rythmes biologiques.

Pour réagir sur notre forum cliquez ici

Laisser un commentaire